À propos

Pourquoi ce blog en quelques lignes ?

Moi c’est Mathieu, l’auteur et créateur de ce blog. J’ai terminé mes études à Paris, et venant de province, il m’a fallu y trouver un logement. J’ai donc loué un appartement pour me loger, 455€ pour 20m2 en banlieue parisienne (c’était un studio “pas cher”). La suite des évènements est arrivée vite, stage de fin d’étude dans une entreprise parisienne, puis dans la foulée une proposition de CDI. Et hop me voilà “bloqué” à Paris (et oui c’est comme ça qu’on devient parisien). Donc j’ai changé d’appartement (mon logement étudiant était une ancienne cave de maison), pour avoir de meilleures conditions de vie, étant donné que ma “temporaire” vie parisienne était amenée à durer plus longtemps que prévu…

J’ai donc loué un studio de 19m2 plus cosy dans Paris à 855€. Il était nickel, dans le centre de Paris, à coté de Palais Royal, et à 100m de mon travail. Génial, on pourrait penser! Mais c’était quand même 19m2 et ça me semblait hors de prix, mais c’est la réalité du marché locatif parisien.

Puis deux ans plus tard, j’ai rencontré ma compagne, il fallait donc quelque chose de plus grand qu’un studio! Nous avons donc aménagé dans un appartement un peu plus grand de 33m2 avec une mezzanine de 10m2, pour la modique somme de 1280€ par mois. Et croyez mois ce n’était pas cher pour Paris. Ce nouvel appart était un ancien atelier, au fond d’une petite cours d’immeuble de 4 mètres, il n’y avait aucune fenêtre, simplement une porte d’entrée vitrée, et il n’y avait aucune luminosité, on ne voyait pas la couleur du ciel. Donc au bout de deux ans, nous en avons eu marre de vivre comme des ermites. On s’est donc mis activement à la recherche d’un bien. Les taux immobiliers étaient historiquement bas, donc fallait-il acheter ou bien toujours louer ? Mais bon, acheter un bien à Paris ce n’est pas possible toute façon !  

Nous avons donc visité des biens à louer, souvent à des conditions ahurissantes : faire un dossier avec un tas de documents (fiches de paye, avis d’imposition, contrat de travail, justificatif de domicile, et la même chose pour les garants etc…), avoir minimum 3 fois le loyer en salaire net, etc… Pour le type de bien que nous voulions, un 2 pièces de 40m2 environ, il fallait compter environ 1500€. Et à ce prix les biens étaient souvent de qualité médiocre, et en plus il fallait se battre avec la concurrence pour espérer en avoir un.

Par exemple nous avions repéré un joli appartement de 2 pièces, refait à neuf, nous allons donc faire la visite. Nous arrivons 10 minutes en avance, et la surprise une quinzaine d’autres personnes attendent aussi. Ok donc ça sera une visite groupé, ce n’est pas l’idéal mais on à l’habitude. Dix minutes plus tard, toujours pas d’agent immobilier, mais les personnes intéressées continuent d’affluer.

L’agent immobilier finis par arriver, il nous dit alors à tous de le suivre, il ouvre l’appartement et laisse les portes grandes ouvertes et s’installe dans la cuisine en posant ses cartes de visite sur le bar. Il dit alors “Faites un tour et si ça vous intéresse, vous m’envoyer votre dossier avant ce soir au mail qui est sur ma carte, je sélectionnerai les 10 meilleurs dossiers, et le propriétaire fera son choix”. Bon c’est un deux pièces, le tour est vite fait, même si il faut slalomer entre nos adversaires du jour pour visiter, car l’appartement est noir de monde. On prend donc la carte de l’agent immo pour envoyer notre dossier, et là quand on repart nous voyons l’escalier rempli de monde qui attend de pouvoir entrer pour visiter…

Nous l’avons su par la suite, mais ce jour là, l’agent immo à ouvert les portes de l’appartement de midi à 14h, et il y a eu 150 visites! Le surlendemain toujours pas de nouvelle, nous décidons d’appeler, et là l’agent immobilier nous annonce que notre dossier a été retenu dans les 10 dossiers présentés au client sur les 150 visites que l’agent immo. Youhouu Champagne ! Et bien non finalement nous ne l’avons pas eu, mais ça vous montre un peu l’ambiance des visites à Paris.

Et un jour, je finis par en visiter un qui rentrait dans nos critères en plein centre de Paris, 2 pièces, pour 1450€ refait à neuf, mais par contre il n’y avait aucun équipement, la cuisine n’avait aucun électroménager, même pas de plaques de cuisson. J’étais le premier à visiter, ni une ni deux, je me positionne sur le bien!

En attendant d’avoir la réponse de l’agent immobilier, ma compagne trouve un bien délabré sur leboncoin, à 100m de là où on vivait encore, mais là ce n’était pas pour de la location, c’était un bien à vendre. J’étais réticent mais on a quand même été le visiter. C’était un appart de 47m2 dans un immeuble haussmannien, en plein centre de Paris, inhabité depuis 4 ans, et qui n’avait pas été rénové depuis les années 50. Tout était à refaire, il n’y avait que le parquet que l’on pouvait conserver.

Et là on a vécu une petite épreuve, on voyait le potentiel de l’appartement, mais on ne savait pas dans quoi on s’embarquait, il fallait se décider là en moins de 30 minutes, car il y avait d’autres visites derrière nous. Et voilà comment on est ressorti de cette visite avec une offre d’achat faite au prix. Le délai de rétractation nous confortait, on avait une semaine pour étudier la chose à fond, et si on ne le sentait pas on annulait tout.

Et devinez quoi ?, le lendemain l’agent immobilier de l’appartement à louer m’appelait pour me dire que si nous le voulions toujours l’appartement était pour nous. On avait passé des mois à chercher, et là en 2 jours on se retrouvait avec 2 appartements, mais 2 projets totalement différents. Soit continuer en location et devoir quand même tout acheter pour équiper l’appartement, soit se lancer dans l’aventure et devenir proprio !

Devinez quoi, nous sommes aujourd’hui propriétaire, et c’est de cet appartement que j’écris ces mots. C’est la meilleur décision que nous ayons prise aujourd’hui, et ce pour plusieurs raisons. Nous avons aujourd’hui notre chez nous, le fait de devoir tout refaire nous a permis de créer un appart à notre goût, nous avons revaloriser l’appartement et nous pourrions aujourd’hui le vendre beaucoup plus cher que ce que nous l’avons acheté, et il nous coute chaque mois beaucoup moins cher que si on était reparti en location. Si cela vous intrigue de savoir comment c’est possible, je vous invite à lire cet article pourquoi il vaut mieux acheter que louer ?

Voilà donc pourquoi ce blog ! je veux vous partager les différentes recherches et découvertes que j’ai faites aussi bien sur la recherche d’appartement, que sur les travaux ou même sur la décoration. Car c’est beaucoup de questions sur lesquelles je me suis penché pour venir à bien de ce projet d’achat. 

  • 2
    Partages